Revue de presse sur l'Equilève

Sur Cavadéos

 

Equilève, un projet plein d’avenir

Vu au Salon le 6 décembre 2007

Au salon, après une démonstration de dressage par des cavaliers invalides avec l’écuyer-professeur de l’ENE, Jean-Franck Girard, Dolores Bernier est venu présenter le prototype II d’Equilève.

Outil mécanique unique en Europe, il permet de faciliter la montée de personnes handicapées sur le cheval. Une aide considérable pour les accompagnateurs, pour la personne en situation de handicaps et pour le dos du cheval qui ne souffre plus de la pose du poids souvent brutale. Aisément manipulable par une personne seule, Equilève se traine partout derrière une voiture sans la nécessité du permis E.
Rencontre avec le concepteur et le distributeur du projet, la société Mac 7.
« Dolores Barnier tient un centre d’équitation spécialisé dans l’accueil des handicapés : Le relais des sources de l’Erdre. Lorsqu’elle m’a demandé de créer une machine pour aider la monte d’une personne à mobilité réduite, je me suis aperçu que la demande était réelle et qu’il n’y avait aucun produit semblable sur le marché européen. » La conception devient alors une priorité, les mots d’ordre : ne pas faire ressortir le handicap, donner une image moins médicale, créer un lève-personne qui s’intègre dans un centre équestre. Pari réussi avec Equilève. Estimé à 3 300€, le système est en cours de certification et doit encore subir de légères modifications. Mais « Le salon a donné une bonne répercussion au projet » ajoute le concepteur, « et beaucoup viennent pour faire établir un devis... » Suivi et aidé par le conseil général des Pays de la Loire, le projet est désormais soutenu par l’ENE, les Haras Nationaux et la FFE.
Une convention a été signée jeudi 6 décembre, sur le stand des Pays de la Loire entre ces quatre partenaires pour favoriser et développer l’équitation handisport. Dans ce cadre, plusieurs actions ont été menées : la mise au point d’une selle, la mise à disposition de trois chevaux de dressage, formés par l’ENE pour les grandes épreuves paralympiques, et l’aide au développement d’Equileve.

A voir : La présentation d'EQUILEVE filmée par JUMPING VIDEO au salon du cehval

 

 

Courrier de l'Ouest :

 

 


Un article de la revue des Haras Nationaux :


 

 

Autres Articles à lire sur le site des

HARAS NATIONAUX 

Sur la page *Accueil » cliquez sur l’onglet « Professionnels » ;

Puis dans la colonne de droite, choisir « sports, courses, loisirs » ;

Là choisir « handisport et sport adapté »

Et là choisir « Les HN accompagnent l’équitation Handisport » ! 

En faveur de l'équitation Handisport

  La pratique de l'équitation handisport de dressage, seule discipline reconnue actuellement par la Fédération Equestre Internationale (FEI) et des actions autour de l'accessibilité des personnes handicapées aux activités équestres ont mené à la finalisation d'un protocole d'accord entre la Fédération Française Handisport, La Fédération Française d’Equitation, l’Ecole Nationale d’Equitation et Les Haras nationaux.

  La signature du "Protocole de coopération et de développement de l'équitation des cavaliers handisports" s'est déroulée le jeudi 6 décembre 2007 dans le cadre du salon du cheval à Paris.

  Au préalable une présentation de l'équitation handisport et d'un prototype de montoir s'est déroulé au salon. 
 
 
 

En faveur de l'équitation Handisport

du 14/12/2007

Céline Gerny, cavalière essaie le montoir 
Crédit Photo : DR/HN

  La pratique de l'équitation handisport de dressage, seule discipline reconnue actuellement par la Fédération Equestre Internationale (FEI) et des actions autour de l'accessibilité des personnes handicapées aux activités équestres ont mené à la finalisation d'un protocole d'accord entre la Fédération Française Handisport, La Fédération Française d’Equitation, l’Ecole Nationale d’Equitation et Les Haras nationaux.  
La signature du "Protocole de coopération et de développement de l'équitation des cavaliers handisports" s'est déroulée le jeudi 6 décembre 2007 dans le cadre du salon du cheval à Paris. 
Au préalable une présentation de l'équitation handisport et d'un prototype de montoir s'est déroulé au salon. 
 
 
Découverte de l’équitation handisport au salon du cheval 
 
Au cours de la matinée du jeudi 6 décembre, la grande carrière du hall 4 était animée par l’équipe responsable de l’équitation handisport de dressage. Jean Franck Girard, entraîneur national pour cette activité et Fanny Bougaut, Directeur Technique National de la fédération française handisport, ont présenté l’équipe susceptible de se rendre à Pékin en 2008.  
 
Les cavaliers présents étaient : 
- Céline GERNY et Jeudi d’Avril Mili confié par le Centre Sportif d’Equitation Militaire de Fontainebleau ; Cavalière Paraplégique, elle était médaillée de bronze aux championnats d’Europe en 2006. Elle bénéficie de l’aide des Haras nationaux grâce à une selle adaptée à son handicap, fabriquée par l’atelier de sellerie du Haras de La Roche sur Yon. Cette selle a fait l’objet de petites modifications depuis 2004, particulièrement lors de stage à l’Ecole Nationale d’ Equitation de Saumur. 

  - Adib EL SARAKBY et Golf d’Enduras ; Cavalier handicapé moteur, il se classait 13ème des championnats du monde de 2007.

  - José LETRATRE et Gibraltar CNP Buzenval ; Cavalier bi amputé tibial, il a été champion du monde de dressage en 1999 et 5ème des jeux paralympiques d’Athènes.

  -  Nathalie BIZET et Méphisto ; Cavalière mal voyante, elle a obtenu une médaille de bronze aux jeux paralympiques d’Atlanta et aux championnats d’Europe de 2006.

  Valérie Salles et Loubégum n’avaient pas pu se déplacer à Paris. Cette cavalière paraplégique, 7 fois Championne de France, était 4ème aux Championnats du Monde en juillet 2007 en Angleterre. 
 
Après une séance de travail pour expliquer les difficultés rencontrées par les cavaliers handicapés, et les différentes catégories dans l’équitation handisport de dressage correspondant à leur niveau de handicap, chaque couple a présenté une reprise libre en musique, dernière étape d’une compétition internationale. Jean Franck Girard expliquait le travail accompli par chacun.  
 
 
Présentation d’un prototype d’un montoir 
 
A cette occasion, en fin de matinée, a été présenté le prototype d’un montoir appelé Equilève, issu d’une collaboration entre Madame Dolorès Bernier et Les Haras nationaux, avec le soutien financier de la région des Pays de la Loire et de la filière équine. 
Céline Gerny a découvert cet appareil permettant aux personnes semi autonome de pouvoir monter à cheval en limitant l’aide de personnes extérieures, tout en préservant le dos du cheval. Son cheval, Jeudi d’Avril*Mili, a fait preuve de bonne volonté et s’est adapté à ce nouveau mode de montoir de la part de sa cavalière.  
 
 
Les objectifs de la signature de la convention 
 
Ce partenariat étroit entre les deux fédérations et les deux Etablissements public administratif renforce les actions existantes et cadre les champs d'intervention complémentaires des acteurs. 
 
Les objectifs de ce nouveau partenariat sont :

  - mettre en œuvre des actions visant à développer la pratique équestre des cavaliers handisport, notamment dans les domaines de la formation, la recherche et le développement ;

  - la mise en commun d’expertise et de moyens au profit de l’équipe de France handisport (aide à la remonte, assistance technique) au sein du pôle France, basé à l’Ecole Nationale d’Equitation ;

  - la promotion mutuelle et la valorisation de leur savoir-faire mis en œuvre au profit de cette équipe de France, qu’il s’agisse d’utilisations du cheval, de bâtiments, de matériels, ou de compétences. 
 
La protocole de coopération et de développement a été signé le jeudi 6 décembre 2007 par Jacques Thiolat, Directeur de l'Ecole Nationale d'Equitation de Saumur, François Roche Bruyn, pour les Haras nationaux, Gérard Masson, Président de la Fédération Française Handisport et Serge Lecomte, président de la Fédération Française d'Equitation, en présence de Jean Franck Girard, entraîneur national Handisport de Dressage, Fanny Bougaut, Directeur technique national de la Fédération Française Handisport, chargée de l'équitation handisport, Franck Barlet, Délégué régional des Haras nationaux.  
 

Auteur : DIRECTION DE LA COMMUNICATION